Main

Home Page

Bienvenue sur mon site perso ! J'ai pas trop le temps, de m'en occuper, donc c'est un peu le bazar ici. Ce site est dédié à mes activités de groupes ou a de petits projets "sociaux" (avec les copains quoi !), pour permettre à ceux qui veulent partciper de se synchroniser...

J'ai 4 "blogs" réguliers :

Le reste est rangé juste en dessous en vrac, par ordre chronologique :


24 aout 2011 : des nuages sur le GIEC ? Les resulats de l'expérience CLOUD.

Je n'ai pas de blog régulier sur l'écologie ou sur la science (la physique et l'astrophysique en particulier), mais je pourrais... Je m'intéresse à l'écologie depuis une dizaine d'années (principalement l'ecologie politique), et à l'astrophysique depuis plus longtemps encore (c'était le métier que je voulais faire quand j'étais petit, avant de mal tourner et devenir ingénieur en informatique).

Il était donc normal que je me passionne pour la fameuse "contrainte carbone". La contrainte carbone, ce sont 2 problèmes liés a l'extraction et l'exploitation des hydrocarbures (notre principale source d'energie, non renouvelable bien sur) :

  • l'extraction des gisement fossiles du sol, et l'epuisement du stock qui s'en suit,
  • le dégagement atmosphérique des dérivés carbonés, entrainant pollution et réchauffement climatique.

Evidemment, ces 2 problèmes sont extremment importants, et ont des impacts sociaux et économiques de premier ordre. Que dit wikipedia :

Il se trouve que l'astrophysique, l'ecologie et l'informatique sont liés dans la plus grande affaire "politco-scientifque" depuis bien longtemps. Les autres comparaisons qui me viennent, sont les polémiques sur

  • la rotondité de la terre et les bagarres de cartographes et si il existait une nouvelle route des indes ou bien de nouveaux continents (Christophe Colomb)
  • la revolution copernicienne et Galilée, avec sa confrontation avec le pouvoir religieux,
  • le darwinisme et la dérive eugéniste de la théorie de l'évolution par la selection nutrelles de sesèces utlisée par le régime nazi.

Ces cabales n'ont évidement rien avoir entre elles, mis a part que la recherche scientifique, éclaire un imapct social et incite a l'action politique.

Bref, je ne veux pas m'égarer... Le consensus des scientifiques du climat du GIEC s'appuie sur des modelisations clmiatiques résolus par l'informatique. Si ces modèles sont exacts, alors le réchauffement est causé par les gaz a effets de serres dégagés par l'activté humaine, du fait de l'exploitation des hydrocarbures. Ces gaz "interceptent" et "reflechissent" les radiations inra-rouges émises par la Terre du fait du réchauffement par le soleil, empechant la fuite de chaleur vers "l'espace", et créant un réchauffement. La conséquence en terme d'écologie politique étant la reduction des émissions de gaz a effet de serres et des programmes de décarbonisation de l'économie. Cette politique est un changement majeur de mode de vie, et necessite des dizaines (voire centaines) de milliards d'euros de financement (voir le sommet de Coppenhague 2009, ou le paquet energie climat de l'union européenne). Mais il manque toujours l'astro-physique...

C'est la qu'intervient Henrik Svensmark, un scientifique danois, fondateur de la cosmo-climatologie, publiée en 1998. L'idée de base de cette théorie, c'est que le climat serait piloté par le bombardement de l'atmosphère par des rayons cosmiques (particules a hautes energies émises par les supernovas). Ce bombardement, et la ionisation de l'atmosphère, qui s'en suit, serait un facteur amplifiant la creation des nuages (les charges jouant un role de "colle"). Cette couverture nuageuse, par effet albédo refléchirait les rayons solaires vers l'espace et changerait le bilan radiatif terrestre (moins d'energie entrante), entrainant un refroidissement du climat. Un autre phénomène cosmique, viendrait jouer un role "d'interrupteur" sur cette ionisation. En effet, l'actvité solaire (erruptions) créant des orages magnétiques et un vent solaire, viendrait renforcer le bouclier magnétique terrestre, qui permettrait alors de détourner les rayons cosmiques et de les empecher d'ionister l'atmosphère et donc ferait baisser la couverture nuageuse. Cet effet des rayons cosmiques serait donc controlé par la difference d'actvité solaire, qui répond a des lois plus ou moins cycliques...

Cette théorie est donc "climato-septique", au sens ou elle s'oppose au consensus des experts du GIEC, elle est donc au coeur d'une très grande polémique. Pour tester cette théorie, une lourde experimentation a été imaginée dans les années 2000. Il s'agit d'utiliser l'accelerateur de particule du CERN, pour bombarder une chambre a gaz simulant l'atmosphère et d'étudier l'impact sur la nucléation de nuages. Cette experience s'appelle "CLOUD", et ce 24 aout, un article publiant des résulats est paru dans la revue scientifique "nature". Et bien, ces rayons auraient bien un impact sur la nucleation, et d'autres découvertes semblent invalider certains paramètres de modélisation utilisées par le GIEC (sur la nature des aerosols capable de créer les nuages a basse altitude)...

Cette expérience pourrait donc mener a re-penser les modèles du climat (en changeant les paramètres influant la couverture nuageuse) et donc modifier en consequence les previsions de réchauffement du GIEC. Elle pourrait aussi, déstabiliser profondement l'eco-systeme "politco-scientifique" du GIEC, en montrant que cette organisation d'origine polique (ONU) n'a pas permis une réelle "neutralité" scientifique (si cela a un sens), et a "orienté" pas mal de travaux de recherche, par sa capacité a dreiner des financements, ou en "suggérant" l'application d'un principe de precaution aux chercheurs en cas de doute (dans un but de protection de la société, ce qui est louable et probablement "raisonnable" dans ce cas).

D'un point de vue scientifique, la question n'est pourtant pas encore tranchée, et une suite a CLOUD est attendue pour apporter de nouveaux élément de réponses. Nul doute que le reste de la communauté scientifique s'est deja remise au travail en prenant en compte ces premiers resultats. La question climatique est très complexe, car plusieurs mécanismes sont a l'oeuvre, avec des couplages entre eux. Par exemple, une question subtile est cruciale en cas de correlation de 2 mesures, est de savoir quel phénomène est la cause, et quel est la consequence. Par exemple, l'élévation du taux de CO2 dans l'atmosphère peut faire monter la temperature par effet de serre, mais c'est aussi possible que ce soit l'augmentation de la temperature qui provoque l'evaporation du CO2 dissous dans les oceans, et donc l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère. Autre exemple, l'effet antagoniste. L'utilisation d'hydrocarbures génère des gaz, ces aerosols peuvent peut être participer a la nucleation de nuages refroidissants, et ces meme gaz pourraient avoir un effet de serre réchauffant. Mais encore : un nuage par son pouvoir réfléchissant a un effet refroidissant, et comme il est aussi formé de H2O, gaz a effet de serre, il a aussi un effet rechauffant, l'equilibre competitif peut alors dépendre de sa couleur, de son alttitude... Bref, il est donc tout a fait possible que l'effet de serre et l'effet cosmique soient "vrais" tous les deux, et que l'etat "competitif" entre ces deux effets changent en fonctions de differents parametres de ce systeme complexe (comme le temps -ie la periode- par exemple). Mais il se peut aussi, qu'un des deux effets reste tout le temps "dominant"...

Pour ajouter de la confusion au dossier (deja complexe), je voudrais rappeler que la "décarbonisation" programmée de notre économie, est aussi justifiable par la gestion de l'épuisement des réserves, afin d'assurer une meilleur transition et acceptabilité sociale (risques de conflits, risque de crises économiques, etc), voire même pour des raison sanitaires (pollution physico-chimique). Et que ces aspects sont indépendants du problème du réchauffement, et peu sujets au doute scientifique...

Le retentissement "médiatique" de cette expérience est donc très "sensible", du point de vue du role du ONU, de la crédibilité des chercheurs, et par consequent sur les décisions politiques futures.

C'est une bagarre scientifique passionnante, chaque mois un article ou un évenement fait débat, (qui dure depuis des années, et qu'on peut faire remonter jusqu'en 1801 en ce qui concerne l'impacts des taches solaires), a suivre donc.

En attendant, voila les liens aller plus loin et vous faire votre opinion :


Aout : les promoteurs battent en retraite

Notre recours a été entendu par la mairie, le projet Fourtou/ Desbareau a été retiré... La revanche est donc pour nous.

On réfléchit et on se prépare pour la suite...


Mai : le retour des promoteurs (empire stricke back !)

BORDEBLANCHE, le retour... Mais aussi, le service de l'urbanisme a accepté la deuxime mouture du promoteur CONVERGENCE. C'est à la limite du ridicule, le dossier est quasiment identique au projet refusé...

L'ilot s'organise, on prend contact avec le collectif des Pradettes. Nous demandons à un spécialiste de l'urbanisme pour nous aider à nous défendre.

La suite ici : Quartier.


Avril 2011 : l'ecole Viollet le Duc se mobilise pour ouvrir une classe au primaire.

C'est un dossier sensible, la situation est de plus en plus tendue dans l'école publique. Comment assurer l'égalité sociale avec des classes chargée en double niveau dans un quartier sensible ?

La suite ici : Quartier


Samedi 19 mars : Hou! Hou! (Nuit de la Chouette)

Cette année, je crois que je vais suivre mon copain Fred, ami des oiseaux et photographe pour la la 9eme nuit de la chouette. Au programme, explications sur les oiseaux de nuit, pique nique et ballade en observation à la tombée de la nuit en foret de bouconne. Je pense que je vais y aller avec les enfants, je pourrais surement emmener des gens... à suivre !

Super sympa ! Voila un petit reportage photo.


Janvier, contre les promoteurs immobiliers auxPradettes !

En ce moment je m'occupe d'un projet immobilier qui ne me plait pas trop dans mon quartier. Photos, reflexion et pétition ici Quartier.

Bon, le premier permis a été refusé.

Suite au deuxième dépot, nous avons deposé une plainte, qui a été bien recue par l'urbanisme. On croise les doigts !


Ce site est un wiki , en fait c'est PmWiki. Ca veut dire que si vous le souhaitez, je peux vous donner un code pour participer à la redaction des pages. Pour s'entrainer à écrire, c'est dans le bac à sable.

PmWiki

pmwiki.org

edit SideBar

Blix theme adapted by David Gilbert, powered by PmWiki